L’ortie, une amie ?

Bonjour à tous et toutes ! Aujourd’hui, je vous parle de l’ennemie du jardin, l’ortie. Considérée comme une mauvaise herbe, elle pourrait bien devenir une alliée précieuse !!

L’ortie pousse presque partout, près des maisons, dans les jardins ou les fossés, et mesure 60 à 120 cm de haut. L’été, elle porte des grappes de fleurs en forme de minuscules boules vertes. On la reconnaît à ses feuilles vertes, pointues et dentelées, hérissées de poils urticants, durs et en forme de cône. Leur pointe se brise lorsqu’on les touche, libérant un liquide qui contient notamment de l’acide formique et de l’histamine, irritants pour la peau. On a tous souvenir de la brulure provoquée par l’ortie !

Pourtant, ses feuilles recèlent de multiples vertus !

Que trouve-t-on dans la feuille d’ortie ?

  • Elle contient des vitamines A, B (B2, B5, B9), C, D, E et K.
  • Elle est riche en protéine : la poudre d’ortie contient en effet 48% de protéines végétales ! 
  • Elle renferme du calcium, du potassium, du phosphore, du magnésium, du soufre, du fer, du zinc, du manganèse, du sélénium et encore du cuivre.
  • On trouve également dans l’ortie des flavonoïdes et des acides formique, acétique et gallique. Face aux effets du stress, ce seront des alliés de taille !
  • Elle possède également de la chlorophylle en grande quantité.

L’ortie, une plante qui nous veut du bien :

Tonifiante, elle nous booste

Divers facteurs peuvent causer des coups de mou : changement de saison, efforts physiques répétés, mauvais sommeil, événements particuliers, la fatigue chronique est malheureusement courante et récurrente chez de nombreuses personnes. L’ortie, grâce à sa richesse en minéraux et autres oligo-éléments nous aide à retrouver la forme.

Anti-inflammatoire, elle soulage les douleurs articulaires

En plus de composés anti-inflammatoires, les feuilles contiennent du calcium, de la silice et du zinc qui favorisent la reminéralisation des os. Antioxydante, l’ortie permet aussi la régénération des tissus. Un cocktail idéal contre l’arthrite et les rhumatismes.

Détoxifiante, elle aide à éliminer

L’ortie facilite la digestion des graisses et diminue l’absorption des sucres. Elle provoque également l’élimination de l’urée et de l’acide urique, ce qui offre le gros avantage d’éviter les crises de goutte liées à l’excès d’acide urique.

Anti-anémique, elle pallie les carences en fer

L’ortie fait coup double : non seulement elle facilite l’absorption digestive du fer, mais elle aide également celui-ci à se fixer sur l’hémoglobine des globules rouges.

ANTI-ACNEIQUE, elle peut sauver votre ado

Les propriétés anti-inflammatoire de l’ortie peuvent aider votre ado à lutter contre l’acné en purifiant la peau. Considérée comme une plante dépurative, l’ortie permet d’éliminer les toxines de l’épiderme, pour lui rendre sa beauté. Les peaux grasses auront en particulier tout intérêt à utiliser de la poudre d’ortie en masque pour bénéficier d’un soin naturel et efficace. Ses propriétés alcalinisantes et drainantes permettent en effet de ralentir la production de sébum.

Recettes :

Comment l’utiliser ?

Une fois les feuilles cueillies, voici quelques recettes simples et efficaces :

En soupe :

  • faire bouillir 1/4 l d’eau.
  • jeter dans l’eau bouillante 2 poignées de feuilles d’orties juste pour les blanchir.
  • mixer.
  • ajouter une échalote, qui aura préalablement sué sans colorer, une gousse d’ail et un petit morceau de beurre.
  • boire une tasse avant les trois principaux repas.

En jus :

  • jeter dans un blender 1 poignée de feuilles d’ortie, 1 verre d’eau, 5 feuilles de menthe et une 1/2 pomme pour plus de douceur.
  • à préparer à la dernière minute et à boire chaque matin.

En tisane :

  • jeter une poignée de feuilles d’ortie dans 1 l d’eau bouillante,
  • couper l’ébullition et laisser infuser sous un couvercle 15 minutes avant de filtrer.
  • boire tout au long de la journée, pendant 10 à 15 jours.

Dans le bain :

Avide d’un moment relaxant et tonifiant ?

  • mélanger 20g de poudre d’ortie dans 200ml d’eau
  • ajouter du gros sel
  • filtrer le tout
  • mélanger dans l’eau du bain…

Comment faire pour avoir de l’ortie a disposition toute l’année ?

En préparant de la poudre d’ortie ! Rien de plus simple !

Recette :

  • récolter les feuilles d’orties
  • faire sécher pendant au moins une semaine
  • réduire en poudre avec le mixeur
  • conserver dans un bocal à l’abri de la lumière

J’ai la chance d’avoir un jardin où quelques orties poussent. Si vous habitez en ville, no panic, vous pouvez toujours acheter de la poudre d’ortie toute prête en magasin bio.

Les recettes ci-dessus s’adaptent parfaitement en utilisant de la poudre d’ortie à la place des feuilles.

Précautions et contre-indications :

Les feuilles d’ortie peuvent provoquer des réactions allergiques en cas d’usage prolongé.

L’utilisation de l’ortie n’est pas conseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi qu’aux enfants de moins de 12 ans. Elle est également contre-indiquée en cas d’œdème ou de cancer de la prostate.

J’espère que cet article vous aura plu. Je vous dis à bientôt !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s