Laura du blog « cosmétique info »

Coucou tout le monde, ça gazouille aujourd’hui ? Je vous propose un article un peu spécial, puisque je souhaite vous parler d’une consœur blogueuse, Laura :

received_5813983890330491415462038.png

 

Bonjour Laura, je suis ravie de t’accueillir ici, peux-tu te présenter ?

Oui bien sûr. Je m’appelle Laura, je suis une alsacienne de 29 ans et actuellement, je suis webmaster du site cosmétique info. Je pratique la cosmétique artisanale, donc fait maison, depuis 2014. J’ai mis en place la même année une chaîne Youtube qui s’appelle « aromalys » et j’ai également écrit un livre qui sortira cette année. En plus de mon blog, je travaille également à la réalisation d’un jeu vidéo pour apprendre à mieux lire et décrypter les étiquettes cosmétiques.

 

Pourquoi as-tu commencé la cosmétique maison ?

J’ai commencé dans ce domaine après avoir longtemps été cavalière (pendant quinze ans) et que, après avoir compris que ce n’était pas fait pour moi, je me suis retrouvée au chômage, cherchant une nouvelle activité, un hobby quoi… Je n’avais pas du tout d’idée écologique au départ, ni l’intention de me tourner vers des produits plus sains. Je cherchais juste à m’occuper et à me prouver que j’étais capable de réaliser des choses par moi-même.

 

Par quoi as-tu commencé et comment as-tu commencé ?

J’ai découvert le site Aroma-Zone avec une amie. Ensemble, nous avons alors acheté un kit de fabrication d’un exfoliant à l’avocat et à la pomme verte. Nous avons adoré ce kit, et nous nous sommes beaucoup amusées à ranimer nos sens, notre odorat et notre toucher notamment. Et surtout, nous nous sommes aperçues qu’on était capable de réaliser, seules et sans aide, un produit cosmétique et ça, c’était le plus merveilleux.

 

Qu’est-ce qui t’a semblé le plus difficile au début ?

Au début, ce que j’ai trouvé le plus compliqué, ce sont les maths, car on n’est plus très habitué à nos cours ; il faut se remettre dedans à travers les pourcentages et les conversions. Mais ça fait du bien de voir que ces cours lointains nous sont enfin utiles. J’avais aussi du mal à être soigneuse en ce qui concerne l’hygiène, comme faire la vaisselle par exemple, jusqu’à que je comprenne à quel point c’était important.

 

Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Oulàlà !! Moi, ça m’a apporté énormément de choses. Déjà, j’ai trouvé une nouvelle passion, j’ai ranimé ma curiosité et je me suis mise à lire beaucoup. En plus de cela, j’ai créé une chaîne Youtube par la suite, j’ai donc dû apprendre à me scénariser, à monter un discours et une vidéo. J’ai fait tout ça avec l’aide de mon père, ce qui nous a offert beaucoup de bons moments. Ensuite j’ai également créé un blog, j’ai donc dû acquérir les compétences qui vont avec. C’est-à-dire se familiariser avec WordPress, écrire un article, se renseigner, faire des photos pour les illustrer, où aller chercher pour trouver celles que je voulais. Après ça, et là ça devient énorme : j’ai écrit un livre et pour ça, j’ai établi un partenariat avec une dessinatrice qui m’a fait des BD pour l‘illustrer. Alors, j’ai développé tout un nouveau panel de compétences liées à l’écriture d’un livre, comme chercher un éditeur, et aussi engager des prestataires. Vu que ça ne me suffisait pas, j’ai ensuite co-organisé un salon Slow Cosmétique avec le naturopathe Julien Québec. Je n’avais jamais fait ça avant, c’était complètement fou pour moi. J’ai même dû faire un discours à l’ambassade de Belgique pour convaincre des producteurs de venir jusqu’en Alsace pour vendre leurs produits. Je n’ai pas gagné d’argent, mais c’était sans importance ; jamais de ma vie je n’aurais imaginé faire ce genre de choses. Aujourd’hui, à 30 ans, même si certains de mes rêves ne se sont pas encore réalisés, j’ai néanmoins fait d’autres choses dont je n’aurais jamais osé rêver auparavant. En ce moment par exemple, je travaille à l’élaboration d’un jeu vidéo qui est encore quelque chose de complètement nouveau. Grâce à la cosmétique, je n’ai plus peur de me lancer et j’ai envie avant tout de partager. Ça a changé de tellement de choses dans ma vie de tous les jours… Cela m’a sensibilisé à l’écologie et à l’éthique, et maintenant, je suis devenue curieuse de sciences, alors que ça ne m’intéressait pas du tout à l’école. Ma salle de bain est désormais remplie de produits éthiques qui tendent vers le minimalisme et le « zéro déchet ». Je deviens donc une citoyenne et une personne meilleure. J’ai plaisir à partager tout ça avec mes amis, et sans chercher à convaincre qui que ce soit, j’ai tout de même la conviction de contribuer à un monde meilleur.

 

Pratiques-tu la cosmétique de la même manière qu’au début, et s’il y a des changements, quels sont-ils ?

Bien entendu, ma pratique de la cosmétique a beaucoup changé depuis mes débuts. Si Pour moi, au départ, c’était un simple hobby, comme du bricolage, j’ai vu par la suite qu’on ne pouvait absolument pas la considérer comme tel, car si c’est mal fait, elle peut avoir des conséquences néfastes sur la santé comme sur l’environnement. Au début, je voulais tout faire moi-même ; maintenant, il y a certains produits que j’aime acheter et d’autres non. Et je fais beaucoup plus attention à l’hygiène également ; quand j’ai créé, fabriqué un produit pour quelqu’un et que je l’ai étiqueté, il y a dessus la liste complète des ingrédients, ainsi que les consignes d’utilisation pour que ce soit utilisé en toute sécurité. Bref, j’essaie d’être plus responsable dans ma pratique et dans ma consommation en général. Et je dépense beaucoup moins qu’au début.

 

Aurais-tu des conseils pour ceux qui veulent commencer à pratiquer la cosmétique maison ?

Oh oui j’en ai. Pour commencer, je leur dirais d’examiner leur profil en vous demandant : « voulez-vous vraiment être une personne qui va réaliser soi-même ses cosmétiques, être une consommatrice intelligente ou bien peut-être un peu des deux ? » C’est important de savoir que tout le monde n’est pas fait pour la cosmétique maison. Non pas parce qu’il n’en serait pas capable, mais tout simplement parce que ça nécessite de beaucoup se renseigner et que tout le monde n’a pas la patience pour cela.

Ensuite, avant d’acheter quoi que ce soit, il importe d’être au clair avec sa nature de peau et avec ses besoins, car cela ne sert à rien d’acheter des produits dont on n’a pas besoin n’est-ce pas ?…

Je vous conseillerais après de faire attention à votre portefeuille, car on est vite tenté de dépenser beaucoup d’argent alors que ce n’est pas forcément utile. Même si sur les sites commerciaux, les recettes sont à rallonge, pas besoin d’acheter absolument tout ce qui est noté. Il est important de savoir que certains ingrédients peuvent se substituer à d’autres. Et une fois qu’on a repéré les 10 ingrédients qu’on préfère, on peut les utiliser partout. Du coup, pas besoin d’acheter trop de choses différentes et de se ruiner.

Et mon conseil principal, c’est bien sûr celui-ci : « soyez curieux, ayez envie de vous renseigner, envie de comprendre comment les produits marchent, faites des essais sur votre organisme, soyez comme un enfant qui a tout le temps des questions chiantes telles que « Comment ça marche ? Pourquoi ça marche ? À quoi ça sert ? » Bref, essayez de répondre ce qui vous vient et petit à petit, développez votre propre expertise ».

Enfin un dernier conseil sur l’hygiène, car cela ne sert à rien de faire soi-même ses cosmétiques et de critiquer les industriels, si vous-même vous n’êtes pas attentif à la propreté de vos mains ou de vos ustensiles. C’est LA condition sine qua non pour faire un produit meilleur pour votre santé.

 

Quelle erreur as-tu fait en cosmétique que tu voudrais éviter aux débutants ?

J’ai trop dépensé ! Ça c’est sûr, j’ai beaucoup trop dépensé… Attention à vos portefeuilles ! Réfléchissez toujours avant d’acheter, demandez-vous toujours « À quoi ce produit va-t-il me servir ? Est-ce qu’il répond à mes besoins ? N’existe-t-il pas déjà un autre produit qui a les mêmes propriétés ? »

 

Finalement, quel cosmétique achètes-tu et quel cosmétique fabriques-tu ?

Alors, il y a des cosmétiques que je n’achète plus du tout, car je les fais, comme par exemple ma crème pour le corps, ou encore ma lotion nettoyante. Au final, ça concerne surtout les soins du visage en général. J’ai aussi pendant très longtemps réalisé mon produit pour la douche. Il m’arrive d’en refaire parfois, mais j’alterne avec du savon. En revanche, il y a certains produits que j’ai trouvé notamment chez Slow Cosmétique et que je ne changerai plus car ils me satisfont entièrement. C’est le cas notamment pour mon dentifrice et mon déodorant. Il faut préciser qu’il est également déconseillé de faire certains produits soi-même, comme la crème solaire car on ne peut pas vérifier son efficacité comme le ferait un laboratoire.

 

Quelle est ta recette préférée ?

Ma recette préférée est une recette toute simple : c’est un baume que je peux personnaliser en fonction de mes besoins. Parfois j’en fais un baume à lèvres, parfois un baume anti-inflammatoire, ou encore un baume protecteur. Je l’aime bien parce que cette recette est à l’image de ce que je recherche, une recette simple, peu chère, et qui contient peu d’ingrédients polyvalents. En plus, c’est une recette sans eau, elle ne nécessite pas de conservateur, et elle est donc plus saine.

N’hésitez surtout pas à aller faire un tour sur le blog de Laura, c’est une véritable mine d’informations ! (vous pouvez cliquer sur le texte ou sur les photos pour accéder aux sites).

Lien blog : Cosmétique info.

https://cosmétique-info.com/

received_5813983890330491415462038.png

Et n’oubliez pas sa chaine youtube, elle en jette, moi j’vous l’dis !

Lien chaine youtube : Aromalys

 

aromalys

 

Je remercie Laura pour cette belle expérience. Une rencontre enrichissante sur un thème qui nous passionne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s