Apprendre à dire non

Coucou, ça gazouille aujourd’hui ? J’ai décidé de vous parler d’une chose qui change la vie, pour peu qu’on arrive à la mettre en place. J’avoue que ce n’est pas facile au départ, mais il faut persévérer, car ça vaut vraiment le coup !

namaste sonia beauté

Apprendre à dire non

dire non

namaste sonia beauté

 

Il faut apprendre un jour à dire non, même à ceux qu’on aime et qu’on respecte profondément. Mais dire non, c’est aussi prendre le risque de ne pas être aimé et de perdre. Voilà pourquoi c’est si difficile et voilà pourquoi on s’échine à toujours dire oui et à se couper en quatre. Il aura souvent fallu s’épuiser à force de vouloir tout faire à la perfection pour arriver à transformer le « noui » écrit dans notre tête en véritable non. Une question de survie, sans doute. À vrai dire, chaque jour est un combat entre le oui trop gentil qui ne respecte pas nos limites et le non méchant et cruel qui court le risque d’être rejeté et mal aimé.

Pourtant, croyez-moi, lorsqu’on arrive (enfin) à dire non, ça change la vie !

Il faut juste savoir exactement ce dont on a envie, quand, comment, pourquoi et avec qui.

namaste sonia beauté

Mais au fait, pourquoi c’est si dur de dire non ??

La crainte de l’autorité.

Émettre un refus, c’est sortir d’un moule commun, confortable et rassurant. C’est se mettre à la marge et donc en danger.

La culpabilité

On a peur de blesser l’autre, de décevoir. On se culpabilise d’avoir dit non, en voyant l’insistance dont notre interlocuteur fait preuve. Ces peurs seraient en lien direct avec la façon dont les adultes qui entouraient notre enfance ont réagi à nos tentatives précoces d’affirmation de nous.

Le besoin d’être accepté et aimé

Pour s’assurer d’être aimé, on devient docile, séducteur. On cherche ainsi à gagner l’amour et l’admiration de nos pairs. Souvent, on nous aura fait croire, alors que nous étions enfant, que nous aurions plus ou moins d’amour en fonction de nos comportements.

Peur du rejet

Nous n’osons pas dire non parce que nous redoutons de l’entendre pour nous-même. Comme si le non était un rejet de la personne dans sa globalité.

namaste sonia beauté

 

Comment réussir à dire non ?

Être sûr de sa décision

Sachez ce que vous voulez et soyez sûr que vous voulez vraiment dire non. Si vous hésitez, votre interlocuteur pensera que vous avez seulement besoin d’être convaincu. Et là, vous êtes foutu ! Ce point marche aussi et surtout avec les enfants. Il faut être ferme !

Ne pas culpabiliser

Ne vous sentez pas coupable. Si vous vous surmenez, tout ce que vous aurez gagné sera d’être moins capable de faire ce que vous aurez à faire ensuite. Et là, vous vous sentirez vraiment coupable.

S’accepter

Acceptez le fait que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Nous ne sommes pas des Wonder Women capables de tout faire en un minimum de temps.

Arriver à dire non, c’est s’affirmer, prendre confiance en soi, et du coup, c’est toute notre vie qui change.

namaste sonia beauté

Ce que ça change de dire non

Savoir dire non, c’est apprendre à se dire oui à soi-même.

Refuser la contrainte, le poids des responsabilités qui nous incombent est parfois une nécessité pour pouvoir s’épanouir.

Savoir dire non, quels que soient les arguments qu’on vous oppose ou le service demandé, est une nécessité pour notre bien être, ainsi qu’une clé de l’affirmation personnelle.

Apprendre à dire non, c’est :

  • Ne pas s’obliger à supporter des gens qui nous déplaisent. Ne pas se laisser abuser !
  • Refuser de perdre du temps dans des choses futiles.
  • Allonger des listes à faire déjà suffisamment longues.
  • S’infliger des objectifs impossibles à atteindre.
  • Se coller des faux masques. Trop de politesse tue la spontanéité !

Savoir dire non demande du courage et il faut accepter parfois d’être rejeté ou d’être à contre courant. Cela demande des efforts car dire non, ce n’est pas tout refuser car c’est une réalité : on ne vit pas seul. On sera obligé de faire des compromis sous un oui !

Exister par soi-même, faire ce que l’on pense et désire est un luxe de nos jours. Mais c’est possible. C’est même un droit à la liberté. Oser, risquer, accepter les échecs, célébrez les réussites !

 

Apprendre à dire non change la vie. Savoir dire non nous rend plus fort et plus déterminé. Cela nous incite à sortir de nos retranchements et zone de confort ! On se sent moins complexé et moins timide.

Et vous, arrivez vous à dire non ?

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s